MENU

Indisciplinés, les Cataractes s’inclinent 4-3 face à l’Océanic

Les hommes de Ron Choules ont bataillé ferme mais leurs trop nombreuses pénalités en troisième période leur ont couté la victoire alors qu’ils se sont inclinés 4-3 face à l’Océanic de Rimouski. La série entre les deux équipes est maintenant égale 2-2. Vasily Ponomarev, Mavrik Bourque et Isiah Campbell ont été les seuls à déjouer Creed Jones alors que, devant son filet, Antoine Coulombe a fait face à 30 tirs au but.

Les hommes de Serge Beausoleil avaient la ferme intention de vendre chèrement leur peau. Malgré toute leurs bonnes intentions, ils ne purent rien faire sur le premier but de la rencontre qui fut l’oeuvre de Vasily Ponomarev (3e) qui compléta à merveille une séquence initiée par Marc-Antoine Pépin à la ligne bleue des visiteurs lors d’une descente à 2 contre 1. À la 14e minute, Jacob Mathieu, qui connait de brillantes séries éliminatoires, convertit un revirement en zone des Cats lorsque son tir des poignets passa sous le bras droit de Coulombe. Avant la fin de l’engagement, le #92 se mit en évidence encore une fois, cette fois à titre de passeur alors qu’il prépara habilement le filet d’Isiah Campbell (3e). Zachary Massicotte se fit également complice sur le jeu.

Au début de la période, les hommes de Ron Choules profitèrent d’un avantage numérique alors que l’Océanic fut pris avec trop de joueurs sur la patinoire. Il n’en fallut pas plus pour que la deuxième unité saute sur l’occasion. Bien alimenté par Isaac Ménard, Mavrik Bourque (4e) décocha un tir vif qui trouva le fond du filet. Un but important qui accentuait la pression sur les hommes en bleu. Cependant, le capitaine des Cataractes se rendit coupable d’un couteux revirement en zone défensive ce qui permit à William Dumoulin de battre Antoine Coulombe dans la lucarne. L’indiscipline des visiteurs leur couta un autre but lorsque Xavier Cormier put bénéficier de temps et d’espace pour mettre la table pour Nathan Ouellet qui n’eut qu’à rediriger le disque derrière Antoine Coulombe. En fin d’engagement, les Cataractes durent se débrouiller à nouveau à court d’un homme, résultat de l’implication offensive d’Adam Raska. Heureusement, ils parvinrent à écouler la pénalité en entier.

Quel genre de période allions-nous voir sur la glace du Centre Gervais Auto? Chose certaine, n’eut été du brio de Creed Jones, les hommes de Ron Choules auraient pu reprendre l’avance dès les premières minutes de la période. Sa glissade sur sa gauche lui permit de voler Lorenzo Canonica. À l’autre bout, il fallut un Antoine Coulombe en grande forme  afin de museler l’attaque de l’Océanic qui se faisait de plus en plus insistante. À mi-chemin dans la période, Mavrik Bourque accepta une passe Xavier Bourgault avant de laisser partir un bon tir frappé qui fut stoppé brillamment par Creed Jones. La troisième infraction de la période fut celle de trop et le capitaine de l’Océanic, Nathan Ouellet, déjoua Antoine Coulombe entre les jambières, permettant ainsi aux siens de prendre les devants pour la première fois du match avec un peu plus de 6 minutes à faire. Lorenzo Canonica, en fin de période, croyait bien avoir battu Creed Jones, mais le vétéran portier de 20 ans lui réserva sans doute son plus bel arrêt du match en le volant de la mitaine.

Les Cataractes et l’Océanic auront l’occasion de jouer le 5e et ultime duel de cette série 3 de 5 ce vendredi 30 avril. La rencontre débutera à compter de 19h.

plus de nouvelles
Pour la Semaine de la santé mentale, mettons les mots sur ce que nous ressentons.
Il y a 1 jour
Jones et l'Océanic ont raison des Cataractes
Il y a 5 jours
Joueurs-étudiants du mois de mars et avril 2021
Il y a 5 jours
La ville de Québec accueillera les séries éliminatoires 2021 de la LHJMQ présentées par Maxi et Vidéotron
Il y a 1 semaine
Bourque et Ponomarev se chargent de l'Océanic!
Il y a 1 semaine
Inspirés, les Cataractes coulent l'Océanic!
il y a 2 semaines