MENU

Festival offensif à Sherbrooke, les Cataractes subissent la défaite

Les hommes de Daniel Renaud ont tenté de revenir de l’arrière mais ont dû s’avouer vaincus face au Phoenix de Sherbrooke par la marque de 7-5. Xavier Bourgault (2 buts, 1 passe), Marc-Antoine Pépin, Olivier Nadeau et Lorenzo Canonica ont fait bouger les cordages pour les visiteurs.

Devant le filet des siens, Antoine Coulombe a subi un 3e revers cette saison faisant face à 28 tirs au but.

Alors que l’alignement partant semblait indiquer que Charles-Antoine Lavallée allait être la gardien d’office pour la rencontre, c’est plutôt Antoine Coulombe qui obtint la confiance de Daniel Renaud face au Phoenix. La première chance des Cats vint du bâton de Xavier Bourgault à la 5e minute. S’amenant à deux contre un avec Lorenzo Canonica, son tir sur réception fut stoppé par Jakob Robillard tout comme son retour de lancer quelques secondes plus tard.

Les locaux quant à eux profitèrent de leur premier avantage numérique de la rencontre pour s’inscrire à la marque. David Spacek décocha un puissant tir de la pointe et celui-ci se fraya un chemin à travers Antoine Coulombe. Pour la recrue américaine, il s’agissait d’un premier but en carrière dans la LHJMQ.

À la 15e minute, les hommes de Daniel Renaud purent mettre en place leur avantage numérique. Il ne fallut que 19 maigres secondes avant de voir Xavier Bourgault marquer son premier but de la saison lorsque son tir des poignets fit bouger les cordages à la gauche de Jakob Robillard. William Veillette et Isaac Ménard se firent complices sur le jeu.

Au début du second engagement, Charles Beaudoin passa bien près de donner les devants aux siens mais son tir fut bloqué par le gardien Robillard.

Lors de la contre-attaque, le Phoenix chargea le filet d’Antoine Coulombe. Profitant de la mêlée autour du gardien des Cats,  William Bishop tira depuis l’enclave et trouva l’espace lançant ainsi les siens en avant pour une seconde fois dans le match. Puis, quelques minutes plus tard, Julien Anctil sauta sur un retour de lancer et doubla l’avance des locaux. L’indiscipline coula une fois de plus la troupe de Daniel Renaud lorsque Joshua Roy accepta la savante passe de Xavier Parent avant de faire dévier la rondelle derrière Antoine Coulombe.

La réplique vint du bâton de Lorenzo Canonica qui sauta sur un retour de lancer près du demi-cercle du gardien. Angus Booth et Xavier Bourgault récoltèrent une mention d’aide sur la séquence. Puis, ce fut au tour d’Olivier Nadeau de profiter de la générosité de William Veillette qui lui servit une passe tout simplement parfaite à la hauteur des cercles de mise en jeu. Le #20 marquait ainsi son 4e filet de la saison déjà. Charles Beaudoin récoltait également une mention d’aide.

Avant la fin de la période, Joshua Roy inscrivit son deuxième du match et ramena les siens en avant par 2 buts lorsqu’il compléta une autre belle séquence depuis le cercle des mises en jeu. Alors qu’on croyait que cette période folle allait se terminer sans un autre but, l’attaque des Cats frappa de nouveau. Anthony DiCesare exerça de la bonne pression en zone ennemie avant de reprendre possession de la rondelle et de préparer la table pour Xavier Bourgault. Dans la dernière minute de jeu, le gardien du Phoenix se blessa et dut laisser sa place à Mathis Routhier.

Daniel Renaud avait mentionné en point de presse, après la victoire des siens face aux Huskies, qu’il aimerait voir les siens être plus efficaces défensivement face au Phoenix et que les deux équipes ne se retrouvent pas au coeur d’un festival offensif comme cela avait été le cas en matchs présaison. Clairement, ce n’était pas au cours de ce match qu’on allait assister à un duel défensif. La troisième période allait permettre de voir qui allait prendre l’ascendant… Lors d’une descente à 3 contre 2, Xavier Bourgault eut la chance de compléter son tour du chapeau, mais Mathis Routhier ferma la porte.

Les locaux, à mi-chemin dans la période, prirent les devants à nouveau lorsque Stéphane Huard Jr profita d’une rondelle qui avait dévié sur le patin d’Olivier Nadeau pour prendre de vitesse Antoine Coulombe. Puis, avec moins de 3 minutes à faire, Xavier Parent fut accroché par Marc-Antoine Pépin et se vit octroyer un lancer de punition. Le capitaine du Phoenix profita de l’occasion pour déjouer Coulombe avec une brillante feinte du côté du bâton.

Les Cataractes amorceront la semaine prochaine un séjour dans les Maritimes. La première de trois rencontres aura lieu à Charlottetown mercredi le 13 octobre prochain. La rencontre débutera à compter de 18h, heure du Québec.

plus de nouvelles
Les Cataractes s'inclinent 4-3 en prolongation face au Phoenix
Il y a 3 heures
Chapeau, monsieur Bourgault!
Il y a 1 jour
Mavrik Bourque mène la charge face aux Voltigeurs!
Il y a 2 jours
Juste à temps pour les fêtes !
Il y a 3 jours
Jason Clarke décroche un poste avec le Titan d’Acadie-Bathurst.
Il y a 6 jours
Brassard ferme la porte aux Cataractes
Il y a 1 semaine