MENU

Oyé Oyé, voici les 3 Chevaliers!

Lors de la seule 2e ronde du repêchage de la LHJMQ, pendant laquelle les Cataractes pouvaient compter sur 3 choix, la formation shawiniganaise a pigé à trois reprises au sein des Chevaliers de Lévis. Voici un aperçu de ces trois sélections.

William Veillette (centre)

D’abord, William Veillette, au 28e rang, est devenu le 3e patineur sélectionné au cours de la journée. Limité à seulement 24 parties en raison d’une blessure à un poignet qui l’a forcé à rater le début de la saison, ce joueur de centre gaucher, pesant 170 livres et mesurant 5 pieds 10 pouces, a accumulé 10 points au cours de la dernière saison régulière. En séries, il a démontré toute sa polyvalence et toute sa fougue obtenant 9 points en 7 parties.

Nous avons profité de l’occasion pour demander à Benoit Bélanger, membre du groupe d’entraîneurs des Chevaliers de Lévis et fidèle collaborateur au podcast officielle des Cataractes La Tribune du 7e joueur, de nous décrire le 1re choix de 2e tour des Cataractes.

C’est un joueur complet qui excelle dans les deux sens de la patinoire. Peu importe le contexte d’un match, il peut être utilisé et remplira son mandat. Il est doté d’un excellent coup de patin notamment grâce à ses premières poussées qui lui permettent d’atteindre rapidement sa vitesse maximale. De plus, il s’agit d’un joueur très mobile.
Comme point de comparaison, il est intéressant de le comparer à Brandon Saad en terme de style, un attaquant qui peut tout faire. En début de saison, il a manqué plusieurs parties et, à son retour au jeu, notre équipe avait accumulé 14 victoires de suite. Nul doute qu’il a été un facteur important pour nous à ce moment-là.
Xavier Bourgault (ailier/centre)
Au 33e rang, les dirigeants des Cataractes ont jeté leur dévolu sur un attaquant de 5 pieds 9 pouces pesant 155 livres du nom de Xavier Bourgault. En 38 parties de saison régulière, le natif de l’Islet a inscrit 13 buts et 13 passes en plus de maintenir un différentiel de +2. Malheureusement, une blessure l’a empêché de participer aux séries éliminatoires. Voici ce que Benoit Bélanger avait à dire à son sujet.
Sous les allures d’un jeune homme très timide et effacé, Xavier est un bon “kid”. Sur le plan du talent offensif, il pouvait sans aucun doute aspirer à la 1re ronde de ce repêchage. C’est un patineur très mobile et qui épate de par sa capacité à jouer et à manœuvrer en espace restreint. Comme le dit la bonne vieille expression, il peut virer sur un “10 cents”!
Il ne possède pas le physique le plus imposant – il faut considérer qu’il est parmi les plus jeunes de son groupe –  mais arrive à palier grâce à des mains habiles. Je ne serais pas surpris de le revoir l’an prochain à Lévis lui permettant ainsi de mieux se développer. Cependant, il a un potentiel incroyable.
Pour les gens qui cherchent à imaginer le style de joueur qu’il est, je crois que le parallèle avec le centre Matthew Barzal des Islanders est approprié. Comme lui, c’est un joueur qui pense aux dommages qu’il peut causer à l’attaque et qui peut fabriquer des jeux aussi bien que de compléter ceux-ci.
Antoine Coulombe (gardien de but)
Finalement, un troisième membre des Chevaliers est venu s’ajouter à la liste des joueurs repêchés en 2e ronde lorsque le gardien de but Antoine Coulombe, originaire de Montmagny, a été sélectionné au 35e rang. Le cerbère de 5 pieds 11 pouces pesant 188 livres attrape de la main gauche a cumulé une fiche de 13 victoires en 25 parties de saison régulière tout en maintenant une moyenne de 2.34 et un pourcentage d’arrêts de 0.914%. Il a obtenu au passage 3 blanchissages. En séries éliminatoires, en 6 parties, sa moyenne de buts alloués a chuté à 1.89 et son pourcentage d’arrêts a atteint 0.935%.
Notre collaborateur, Benoit Bélanger, a le jeune homme en haute estime.

Je croyais sincèrement qu’il était pour être le premier gardien choisi au cours de ce repêchage et je ne me suis pas trompé. Son début de saison a été un peu lent mais, au fur et à mesure que sa condition physique s’améliorait, il a prouvé qu’il pouvait être excellent. Je le trouve particulièrement difficile à battre sur un premier lancer en raison de son excellent positionnement et aussi grâce à sa façon de couvrir les angles. Il aurait intérêt à travailler son jeu de pied ce qui lui permettra d’être plus rapide lors de ses déplacements latéraux.
Sur le plan psychologique, c’est un battant, un jeune homme intelligent, très attachant qui n’aime pas perdre. Cette année, nous avons remporté le titre de meilleure défensive et il a une bonne part de responsabilités là-dedans. Par ailleurs, c’est un gardien qui est très critique envers lui-même, se rajoutant parfois trop de pression. Nul doute qu’il saura travailler cet aspect de sa préparation.
Il sera donc très intéressant de voir, lors du prochain camp d’entrainement, comment nos 3 Chevaliers se débrouilleront et s’ils parviendront à impressionner suffisamment le groupe d’entraîneurs pour ainsi se tailler une place au sein de la formation 2018-2019.
plus de nouvelles
Les Cataractes récoltent un point à Chicoutimi
Il y a 1 jour
Les Cataractes s'inclinent à Drummondville
Il y a 5 jours
Les Cataractes s'inclinent face à Rimouski
Il y a 6 jours
Inébranlable, Antoine Coulombe mène les siens à la victoire!
il y a 2 semaines
Les Cataractes s'inclinent face aux Wildcats
il y a 2 semaines
LES CATARACTES RETIRENT LE CHANDAIL DE MARIO GOSSELIN !
il y a 2 semaines