MENU
Les Cats l’échappent en prolongation!

C’est devant une foule de 3700 personnes que les Cataractes sont passés bien près de revenir sur le sentier de la victoire alors qu’ils ont subi la défaite par le pointage de 5 à 4 en période de prolongation. Pour les locaux, notons les performances de Samuel Bucek (2 buts, 1 passe) et de Samuel Asselin (4 passes). La défaite est allée au dossier de Zachary Bouthillier, une deuxième de suite pour le cerbère recrue.

Préambule

C’est avec un esprit résolument défensif que les hommes de Claude Bouchard devaient aborder la rencontre face au Phœnix. Ayant accordé 14 buts au cours de leurs 3 derniers matchs, Il était essentiel de revenir à la base et éviter les revirements en zone défensive. Pour venir en aide au corps défensif, nous assistions au retour devant le filet de Zachary Bouthillier, lui qui avait très bien fait mercredi dernier face au Drakkar à Baie-Comeau.

Manque de cohésion en première période!

Malgré toutes leurs bonnes intentions, ce fut une première période ardue pour les hommes en jaune et blanc. Encore une fois, les sorties de zone semblaient difficiles et une certaine confusion régnait. Résultat, Luke Green (4e) réussit à subtiliser une rondelle le long de la bande pour ensuite se diriger directement au filet et battre Zachary Bouthillier d’un tir précis au-dessus de son épaule gauche. Puis, quelques minutes plus tard, Dennis Yan sauva son gardien en stoppant une rondelle qui tranquillement glissait derrière Bouthillier. Cependant, ce jeu défensif ne put empêcher le Phœnix de poursuivre sur sa lancée lorsque Marek Zachar réussit à éviter la couverture défensive de Gabriel Sylvestre pour revenir dans l’enclave et prendre un tir de qualité sur Bouthillier. Yaroslav Alexeyev (22e), qui était posté à l’embouchure du but, n’eut qu’à pousser le disque dans un cage abandonnée pour doubler l’avance des visiteurs. Pendant une pénalité imposée à Sherbrooke, Cameron Askew vint bien près de rétrécir l’écart en acceptant une magnifique passe de Samuel Asselin pour tirer sur réception en direction de Brendan Cregan, mais celui-ci repoussa le lancer de la jambière pour préserver la marque à 2-0. Au chapitre des tirs au but, Sherbrooke eut le dessus 13-10 au cours des vingt premières minutes de jeu.

Revenir à la base, c’est payant!

Dès le début de la deuxième période, Claude Bouchard décida de modifier ses combinaisons à l’attaque dans l’espoir de fouetter ses troupes et de créer des étincelles. Malgré quelques minutes où ce fut un peu ardu, l’attaque shawiniganaise reprit du poil de la bête et inscrivit son premier but de la soirée. Alors qu’il se trouvait en possession du disque dans le coin de la patinoire, Samuel Asselin aperçut l’autre Samuel, Bucek celui-là, complètement seul à la hauteur du cercle des mises en jeu. Bucek (11e) prit alors Cregan de court en plaçant le disque par-dessus son épaule droite pour rétrécir l’écart à un seul but. À partir de ce moment, les combinaisons offensives de la veille réussissirent à s’installer sur une base régulière en zone ennemie. Si bien que les Cats réussirent à s’inscrire au pointage à deux autres occasions. D’abord, en avantage numérique, après une mise au jeu gagnée en territoire offensif, Cavan Fitzgerald (15e) décocha un tir des poignets précis de la ligne bleue pour battre Cregan qui n’y voyait pas grand chose en raison de la circulation devant lui. Par la suite, quelques instants plus tard, Samuel Bucek (12e) prit un retour de lancer de Cameron Askew pour donner les devants à Shawinigan pour la première fois du match. Soulignons l’excellente période de Samuel Asselin qui prépara chacun des buts de locaux pour récolter ses 32e, 33e et 34e passes de la saison.Après 40 minutes de jeu, les Cats dominaient leur adversaire 24-22 au chapitre des tirs au but.

Période en montagnes russes!

La période n’était vieille qu’une minute et demie que déjà les visiteurs ramenaient tout le monde à la case départ. Après avoir contourné le filet des Cats, le défenseur Thomas Grégoire profita d’un mauvais positionnement de Zachary Bouthillier pour placer le disque entre le poteau et le cerbère recrue. Parions que le jeune Bouthillier voudrait revoir ce tir… En milieu de période, ce fut au tour d’Alexis D’Aoust de tester Brendan Cregan avec un bon tir des poignets provenant de la hauteur des cercles, tir qui fut capté habilement de la mitaine par le cerbère sherbrookois. Alors qu’il ne restait que 4 minutes à faire à la rencontre, Mathieu Olivier écopa d’une punition pour avoir accroché en zone ennemie. Le Phœnix profita de cette première occasion avec l’avantage d’un homme pour reprendre les devants lorsqu’Andrew MacDonald (26e) fit dévier la passe de Félix Robert derrière Bouthillier. Ce but eut l’effet d’un véritable coup de fouet et réveilla certains vétérans. Quelques instants plus tard, Brandon Gignac (20e) compléta parfaitement le jeu de passes de Samuel Asselin pour créer l’égalité.

Période supplémentaire expéditive!

Il ne fallut qu’une minute pour voir le Phœnix profiter d’un revirement en zone défensive pour aller inscrire le but victorieux. Julien Pelletier (27e) fila à toute vitesse sur l’aile gauche pour passer la rondelle à Hugo Roy qui lui rendit la pareille pour ainsi battre Bouthillier.

Commentaires d’après-match

Nous sommes bien sortis en première période face à une équipe qui jouait sur les talons. La deuxième fut difficile pour nous mais nous sommes revenus en troisième. Nos gars voulaient vraiment aller la chercher, cette victoire. – Stéphane Julien

Nous ne sommes pas dans notre meilleure période. Notre première a été difficile mais j’ai bien aimé notre deuxième période. Le premier but  en troisième nous a fait mal. Nous n’avons pas si mal joué, mais nous avons de la difficulté à conserver nos avances. C’était la même chose dans les derniers matchs… Il faut se serrer les coudes et faire attention aux détails. Quand tu vis une situation comme celle-là, il faut faire preuve de caractère. – Claude Bouchard

On joue en étant un peu stressé. On veut gagner mais on n’arrive pas à conserver nos avances. À partir de la deuxième période, nous jouions avec plus de confiance. Nous avons eu un déclic. Les changements de Claude ont porté fruits. – Samuel Asselin

On ne joue pas au niveau auquel on est habitués. Il faut oublier les mauvaises performances et revenir en force. – Brandon Gignac

Les 3 étoiles

1re étoile = Samuel Bucek (SHA)

2e étoile = Samuel Asselin (SHA)

3e étoile = Thomas Grégoire (SHE)

Prochain rendez-vous

Les Cataractes partiront sur la route pour quelques rencontres et leur premier arrêt se fera à Drummondville le mercredi 8 mars à compter de 19 heures.

 

 

plus de nouvelles
Dennis Yan s'éclate et les Cataractes mènent la série 2-1!
Il y a 15 heures
Gala Rondelles d’Or : Samuel Girard et Mikhail Denisov en nomination !
Il y a 2 jours
Les Cataractes s'imposent 3-0! La série est égale 1-1!
Il y a 4 jours
Shawinigan échappe la première de la série !
Il y a 5 jours
Place à la vraie saison
Il y a 6 jours
Les Cataractes s'éclatent et triomphent aisément 7-2!
il y a 2 semaines