MENU
Les Cataractes s’éclatent et triomphent aisément 7-2!

Même si plusieurs vétérans avaient été laissés de côté afin de prendre un peu de repos avant le début des séries éliminatoires, Claude Bouchard a vu sa bande l’emporter facilement au compte de 7-2 face au Phoenix de Sherbrooke. Dans la victoire, le capitaine des Cataractes, Alexis D’Aoust, s’est démarqué avec 4 points dont 3 buts en première période alors que ses coéquipiers Samuel Girard et Justin Bernier et Nicolas Welsh y sont allés d’une performance de 3 points chacun. La victoire est allée au dossier de Mikhail Denisov, une 31e pour le cerbère russe.

Avant-match

Fort d’une solide performance face aux Huskies mercredi soir dernier, c’était avec une formation un peu moins garnie que les Cataractes recevaient la visite du Phœnix de Sherbrooke, équipe qui luttait pour sa survie et qui s’accrochait à l’espoir d’accéder au séries de fin de saison. Sylvestre, Fitzgerald, Gignac, Asselin et Bucek étaient absents alors que Gabriel Denis, Xavier Pouliot et Mathieu Samson prenaient la relève. Devant le filet, Mikhail Denisov était d’office pour une 52e fois cette saison

À vos casquettes! Le capitaine est en feu!

Au cours des cinq premières minutes, les Cataractes étaient constamment premiers sur la rondelle si bien qu’il ne fallut attendre qu’une minute et demie avant de voir Alexis D’Aoust (27e) battre Evan Fitzpatrick d’un tir des poignets précis par dessus son épaule gauche. Près de la mi-période, le Phœnix eut la chance de descendre à 2 contre 1, mais une belle glissade de Simon Benoit vint anéantir tout espoir de concrétiser cette occasion de marquer. Puis, durant la deuxième moitié du premier vingt, Antoine Demers et Mathieu Olivier tentèrent de déjouer Fitzpatrick, mais celui-ci résista à trois reprises avec sa jambière droite. Au cours d’une supériorité numérique, Samuel Girard initia un jeu à la ligne bleue adverse puis refila le disque à Dennis Yan, posté à la gauche de Fitzpatrick. Aussitôt en possession de celle-ci le 11 aperçut son capitaine seul et lui servit une passe parfaite. D’Aoust (28e) lança sur réception, ne laissant aucune chance au cerbère du Phœnix. Finalement, D’Aoust (29e) compléta son tour du chapeau alors qu’il reçut le disque en coin de patinoire, gracieuseté de Justin Bernier, et coupa vers le filet forçant Fitzpatrick à se coucher pour ensuite loger le disque dans la lucarne. Après 20 minutes, les Cataractes dominaient la colonne des tirs au but 13-9.

Une deuxième fertile en émotions!

La domination des locaux ne fut que plus forte au cours de la période médiane. Au total, 19 tirs au but furent dirigés en direction d’Evan Fitzpatrick. Mais ce qui marqua la première moitié de la période fut sans aucun doute le jeu robuste. Simon Benoit et Tommy Cardinal furent durement frappés. Ce dernier, qui encaissa sans aucun doute le coup le plus violent des deux, dut retraiter au vestiaire pour revenir plus tard au cours de la période. Profitant d’une double supériorité numérique à la suite de ces pénalités d’indiscipline des visiteurs,  Samuel Girard (9e) profita de l’espace disponible pour couper au centre et profiter de la circulation pour battre le gardien à sa gauche. Puis, six minutes plus tard, Dennis Yan (46e) prit le retour de lancer de Girard pour glisser la rondelle derrière Fitzpatrick pour porter le pointage à 5-0. Nous pouvions sentir la frustration envahir la formation sherbrookoise et les coups d’épaules étaient distribués à profusion. À 13:43, Mikhail Denisov perdit son blanchissage lorsque Julien Pelletier (29e) reçut une passe dans l’enclave et battit de vitesse le déplacement du cerbère des locaux pour inscrire son équipe au pointage. Les réjouissances furent cependant de courte durée puisque 3 minutes plus tard, Justin Bernier (16e) réussit une belle manœuvre individuelle devant Fitzpatrick et récolta ainsi son 3e point de la partie. Après 40 minutes de jeu, les Cataractes avaient bombardé le filet adverse à 32 reprises contre 14 pour le Phœnix.

Une troisième tranquille!

Bien malin celui qui pouvait prévoir ce qui allait se passer au cours de la 3e période. Certes, la première moitié de la période laissa place à du jeu moins intense que lors des 2 premières périodes. Denisov pour les locaux et Creegan, venu en relève à Fitzpatrick, ne furent testés qu’à de rares occasions. Alors qu’il ne restait que 5 minutes à faire à la rencontre, le Phoenix dégagea son territoire et Anderson MacDonald (28e) se rendit au disque en premier pour décocher un tir frappé parfait tout juste au dessus de l’épaule gauche de Denisov. Alors qu’il ne restait qu’une minute à la rencontre, Mathieu Olivier (9e) fut récompensé pour son travail acharné alors qu’il déjoua Cregan d’un tir provenant de l’enclave. Au final, les Cataractes terminèrent la soirée avec 40 tirs au but contre 27 pour Sherbrooke. Soulignons également le bon travail des jeunes, en particulier Mathieu Samson qui, en plus d’obtenir 3 tirs au but, réussit à se démarquer de belle façon au sein de la première unité offensive.

Les 3 étoiles

1re étoile = Alexis D’Aoust

2e étoile = Samuel Girard

3e étoile = Dennis Yan

Commentaires

Claude Bouchard – C’est la suite de ce que nous avons fait depuis quelques parties. Nous avons joué de la même façon que lors de notre dernier match contre Rouyn. C’est encourageant à l’approche des séries, ça c’est certain.

Alexis D’Aoust – Il y a des soirs comme ça où on arrive à marquer comme ça. Le match de demain doit être la continuité de ce qu’on a fait ce soir. En tant que 20 ans, c’est évident que je veux jouer ce match étant donné qu’il s’agira de mon dernier en carrière en saison régulière.

Samuel Girard – Ça fait du bien de coller deux victoires de suite. Ça a fait du bien à tout le monde, les joueurs et le coaching staff. Nous avons fait peu d’erreurs et nous avons gardé notre jeu simple. On leur en devait une (Sherbrooke) étant donné qu’ils nous avaient battus la dernière fois. On veut arriver prêts demain, c’est clair!

Stéphane Julien – C’est clair que le premier but nous a fait mal. Nous avons manqué de conviction en première période et comme les Cataractes sont sortis forts, cela nous a fait mal. C’est décevant d’avoir une performance de la sorte à ce moment-ci de la saison.

Prochain rendez-vous

Moins de 24 heures avant que nos Cataractes renouent avec l’action. En effet, Claude Bouchard accueilleront samedi soir les Foreurs de Val d’Or, adversaire potentiel pour la première ronde des séries éliminatoires de la LHJMQ. Cette partie débutera à compter de 16h au Centre Gervais-Auto.

plus de nouvelles
Claude Bouchard ne sera pas de retour comme entraîneur-chef
Il y a 5 jours
Sondage d'appréciation de fin de saison !
il y a 2 semaines
Remise des prix lors du gala de fin d'année !
il y a 3 semaines
À vous, chers partisans
Il y a 4 semaines
Incisifs... puis renversés! Les Cataractes subissent l'élimination en 6 parties!
Il y a 4 semaines
Les Cataractes poussés au bord du gouffre! Val d'Or prend les devants 3-2!
Il y a 4 semaines