MENU
Incisifs… puis renversés! Les Cataractes subissent l’élimination en 6 parties!

Les Cataractes sont sortis avec beaucoup de hargne au cours du premier vingt et ont même pris les devants avant de voir les Foreurs obtenir l’ascendant et inscrire 5 buts sans riposte pour l’emporter 5-1. Le seul marqueur des hommes en jaune a été le capitaine Alexis D’Aoust. Tout comme celui-ci, il s’agissait d’un dernier match pour le vétéran défenseur Jonathan Deschamps. Blessé depuis quelques semaines, Cavan Fitzgerald a vu sa carrière junior se terminer officiellement également.

Avant-match

Rester en vie. Y croire. Voilà à quoi se résumait l’état d’esprit des hommes de Claude Bouchard, quelques heures avant de sauter sur la glace du Centre Air Creebec Et pour y arriver, il faudrait une synergie et un dévouement à toute épreuve. Devant le filet, c’est Mikhail Denisov qui avait la lourde tâche de protéger le fort des Cataractes. Évidemment, ce défi s’annonçait d’autant plus gargantuesque alors que le talentueux défenseur Samuel Girard était suspendu pour un geste qui ne nécessitait sans doute pas une telle sanction. Les autres absents étaient Fitzgerald, Pouliot et Bucek.

Les Cataractes sortent en lion!

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les Cataractes amorcèrent le match en lion. Non seulement les hommes de Claude Bouchard accumulèrent bien plus de tirs au but que leurs adversaires, mais la rondelle se retrouva rarement en territoire mauricien. La plus belle chance de marquer vint du trio de Gignac, Guilbault et D’Aoust. Alors que ceux-ci faisaient circuler la rondelle en fond de territoire, Gignac réussit à placer le disque sur la palette de D’Aoust qui se trouvait dans l’enclave, mais il rata une cage déserte. Quelques instants plus tard, Simon Lafrance profita d’un disque libre en zone neutre pour distancer les défenseurs Sylvestre et Dadazhanov pour s’échapper. Sylvestre le faisant trébucher, on accorda un tir de pénalité. Le cerbère russe démontra qu’il était prêt pour pareil défi alors qu’il ne broncha jamais devant la feinte de l’attaque valdorien. Après ce faux pas, les Cataractes reprirent leur intense pression de plus belle. À 14:23, après que Brandon Gignac eut gagné sa mise en jeu. Alexis D’Aoust (5e) décocha un tir des poignets vif qui battit Montpetit entre les jambières. Par la suite, les visiteurs accomplirent du bon boulot en défensive, en particulier Simon Benoit et Mathieu Olivier. Malheureusement, alors qu’ils évoluaient à court d’un homme, ils virent Charley Graaskamp (3e) battre Denisov du haut des cercles alors que celui-ci avait la vue voilée et ainsi créer l’égalité. Malgré ce faux pas, Claude Bouchard n’eut pas à rougir de la performance de ses ouailles en première période alors que le total des tirs au but affichait une nette domination des visiteurs, soit 23 contre 8!

Les Foreurs répliquent!

Le début de la deuxième période vit les Cataractes faire face à une opposition de meilleure qualité si bien qu’après avoir manqué une chance en or, ils virent les locaux prendre les devants lorsque Maxim Misuyrin (3e) déjoua un Denisov impuissant face à un tir des poignets précis du haut des cercles de mise en jeu. Intenses en première période, l’attaque shawiniganaise fut plus timide si bien qu’il fallut attendre la mi-période avant de voir les premiers tirs sur Étienne Montpetit. Passé la mi-période, Mathieu Nadeau (5e) fila en zone des Cataractes et prit un tir voilé qui déjoua Denisov du côté du bâton pour doubler l’avance des hommes en vert. Malheureusement pour les visiteurs, leurs chances de marquer ne furent pas aussi nombreuses qu’en première. La plus belle se produisit sur une descente à 2 contre 1, mais la passe de Brandon Gignac ne put être réceptionnée à la perfection par son capitaine. Après 40 minutes, les Cataractes dominaient la colonne des tirs au but 30-17.

Val d’Or creuse l’écart!

Tôt en troisième période, Mathieu Nadeau (6e) tira avantage d’une pénalité décernée à Justin Bernier pour accentuer l’avance des locaux. Pour ce faire, il décocha un tir de la ligne bleue qui se fraya un chemin derrière Denlisons. Puis, quelques minutes plus tard, Mathieu Nadeau fila sur la gauche dans une descente à 2 contre 1 et plaça la rondelle à la perfection pour Charley Graaskamp (4e) qui fit dévier le disque tout juste par dessus la jambière gauche du cerbère russe. Le reste du match nous donna droit à du jeu plus partagé, sans grands coups d’éclat. Au final, les Cataractes obtinrent 39 tirs au but contre 24 pour les locaux.

Bilan de fin de saison

L’organisation prendra le temps de laisser la poussière retomber avant de faire le bilan annuel. Cependant, elle tient à remercier tous ses partisans qui furent nombreux à se présenter à l’aréna cette saison. De plus, elle désire également souligner l’implication exemplaire de tout son personnel. Finalement, elle souhaite également reconnaître les nombreux sacrifices de ses joueurs au cours de la dernière saison.

plus de nouvelles
DEUX NOUVEAUX JOUEURS EUROPÉENS AVEC LES CATARACTES !
il y a 3 semaines
Shawinigan, hôte du Challenge des recrues 2017 !
Il y a 1 mois
Une bonne cuvée 2017 pour les Cataractes !
Il y a 2 mois
La LHJMQ planche sur son 50e anniversaire
Il y a 2 mois
Une deuxième classique hivernale à Shawinigan en 2019 !
Il y a 2 mois
En route vers le repêchage!
Il y a 2 mois