MENU

Chapeau, Valentin!

Si vous désirez connaitre la meilleure façon de vous faire automatiquement près de 4000 amis, demandez à Valentin Nussbaumer! La nouvelle coqueluche des Cataractes a été le principal artisan d’une magnifique remontée qui s’est soldée par un gain de 6-5 en prolongation face au Phoenix de Sherbrooke. Outre Nussbaumer, Leon Denny, Jérémy Manseau et Vincent Senez ont fait bouger les cordages pour les locaux. De plus, Charles Beaudoin (2), William Cummings (1) et Mavrik Bourque (1) ont récolté leurs premiers points dans la LHJMQ.

Dans la victoire, Lucas Fitzpatrick a quant à lui réalisé 33 arrêts.

1re période

Les partisans eurent rapidement l’occasion de célébrer puisque, dès la deuxième minute de jeu, Vincent Senez intercepta un dégagement le long de la rampe pour renvoyer le disque vers le filet. William Cummings s’en empara avant de refiler la rondelle à Roddie Sandilands qui décocha rapidement un tir frappé en direction du but, tir qui fut dévié au passage par le #66. Le genre d’entrée en matière qui insuffle une dose massive d’énergie à toute l’équipe.

Le quatuor défensif obtint à son tour l’occasion de se signaler lorsque Leon Denny fut chassé pour rudesse. Si Fitzpatrick réussit à se distinguer avec un superbe arrêt de la mitaine au cours de la première moitié du désavantage numérique, il ne put rien lorsque Samuel Poulin accepta la passe de Félix Robert pour le déjouer entre les jambières. Retour à la case départ!

Le talentueux attaquant originaire de Lanaudière n’en avait pas terminé puisque quelques minutes plus tard, profitant d’un cafouillage tout près de Fitzpatrick, Poulin contourna la cage avant de battre de vitesse le gardien des Cats. Sherbrooke prenait donc les devants 2-1.

Au terme de la première période, les deux équipes étaient nez à nez au chapitre des tirs au but : 14-14.

2e période

Le début de la deuxième période ne plut certainement pas à Daniel Renaud alors que ses ouailles encaissèrent un but dès la première minute. Un rebond favorable à la ligne bleue défensive permet au Phoenix d’attaquer à 3 contre 1. Benjamin Tardif fut finalement celui qui, sur un retour de lancer, trompa la vigilance de Fitzpatrick.

Les partisans purent ensuite apprécier tout le talent de Xavier Bourgault qui fut à l’origine de deux chances de marquer quelques instants plus tard. Malheureusement, ce ne fut pas suffisant pour réduire l’écart.

Puis, les spectateurs pensèrent bien voir leurs favoris réduire l’écart alors que Simon Dubois accepta une brillante passe dans l’enclave, feinta Creegan qui se retrouva complètement déporté, mais son tir vers une cage béante toucha un bâton adverse et se retrouva à l’extérieur…

L’attaque massive des Cats passa bien près de réduire l’écart quelques instants plus tard, mais le tir de Charles Beaudoin rata la cible de quelques centimètres…

Comme c’est souvent le cas, les chances ratées finissent par te rattraper si bien que le Phoenix, déjà en avant par 2 buts, profita d’une supériorité numérique. Un bel échange mena au filet de Édouard St-Laurent qui décocha un tir frappé vif qui ne donna aucune chance à Fitzpatrick.

À la 13e minute, Jérémy Manseau accepta la passe précise de Charles Beaudoin, fit dévier celle-ci en direction du filet pour ensuite prendre le retour et marquer. Sur la séquence, en plus de Beaudoin, Mavrik Bourque récolta une mention d’aide. Pour les deux, il s’agissait d’un premier point en carrière dans la LHJMQ.

Puis, ce fut au tour de Leon Denny de montrer tout le contenu de son coffre à outils. Après avoir bloqué une passe adverse à sa ligne bleue, le robuste défenseur fila à toute vitesse entre les défenseurs adverses puis plaça un laser par-dessus l’épaule gauche de Creegan pour ramener les Cats à un but d’écart.

Vous pensiez que les favoris locaux étaient rassasiés ? Absolument pas! Le suivant à se joindre à la fête fut le Suisse Valentin Nussbaumer qui sauta sur un retour de lancer de Gabriel Denis pour créer l’égalité 4-4, faisant bondir les spectateurs de leurs sièges!

Au terme de la période médiane, le Phoenix avait les devants 29-28 au chapitre des tirs au but.

3e période

Profitant d’une supériorité numérique pour amorcer la troisième période, il ne fallut que 25 petites secondes pour voir les favoris locaux prendre les devants. Charles Beaudoin et Jan Drozg préparèrent la table pour Valentin Nussbaumer, fin seul du côté droit. Le tir des poignets précis du joueur suisse passa sous le bloqueur de Creegan et se retrouva dans les cordages! Pour la deuxième fois du match seulement, les Cataractes prenaient les devants!

Malheureusement pour les Cataractes, l’avance ne put être conservée jusqu’à la fin lorsque Oliver Okuliar sauta sur une rondelle libre aux pieds de Fitzpatrick alors que les locaux évoluaient à court d’un homme.

Au terme de la rencontre, les Cataractes eurent le dessus 39-38 au chapitre des tirs au but.

Prolongation

51 secondes furent nécessaires pour voir le joueur étoile suisse régler le cas du Phoenix. Valentin Nussbaumer prit la rondelle au centre de la glace avant de filer vers le filet. Son tir voilé trompa le gardien de Sherbrooke qui ne put que constater les dégâts!

Au final, les Cataractes eurent le dessus 40-38 au chapitre des tirs au but.

3 étoiles

1- Valentin Nussbaumer (SHA)

2- Charles Beaudoin (SHA)

3- Samuel Poulin (SHE)

Prochain rendez-vous

Dès demain, les Cataractes renoueront avec l’action alors que l’Armada de Blainville-Boisbriand sera de passage à compter de 16h. Ce sera alors l’occasion de voir en action les deux anciens des Cataractes, Antoine Demers et Mikhail Denisov.

plus de nouvelles
Les Cataractes lancent leur académie de hockey
il y a 2 semaines
Mathieu Olivier s'entend avec l'organisation des Predators
il y a 3 semaines
La LHJMQ lance la septième édition du Défi Excellence Gatorade
Il y a 4 semaines
La LCH entame la recherche de son premier président à temps plein
Il y a 4 semaines
Steve Larouche et Rémi Royer ne seront pas de retour
Il y a 1 mois
Un pas important de franchi
Il y a 1 mois